mercredi 24 octobre 2012

Montréal - Home Sweet Home.




Ça fait déjà deux bons mois que je suis de retour d’Haïti. Quand j’y pense, je me souviens de tous les détails comme si c’était hier. Les rencontres que j’ai faites, les paysages que j’ai vus et surtout me baigner dans la culture haïtienne.

En ce moment même je suis en train de déguster un café haïtien Rebo. Pour ceux qui ont eux la chance d’en goûter, vous savez de quoi je parle. C’est vraiment dommage, car Haïti était autrefois un des grands exportateurs de café mondial. Et que dire du rhum… Rien de mieux qu’une bouteille de rhum Barbancourt vieilli d’au moins 12 ans et de la savourer (on the rocks) en bonne compagnie. Je me suis assuré d’en ramener au Québec, j’ai deux bouteilles qui attendent juste de se faire ouvrir (tu penseras à moi Fred). Pendaison de crémaillère? Oh que oui! En attendant, quelques rhums haïtiens sont disponibles dans certaines succursales de la SAQ.

C’est un coup de chance si les usines brassicoles tournent encore aujourd’hui. Le séisme de janvier 2010 n’a rien épargné. L’épicentre était à 25 km de Port-au-Prince, plus précisément près de la ville de Léogane, celle-ci a été détruite à 90 %. J’y suis passé en allant vers le Sud et je dois avouer que je n’ai jamais rien vu de tel. Il n’a suffi que de quelques secondes pour anéantir plusieurs années de construction, d’investissement et de culture à zéro.

Mais je crois qu’avec tout ce qui vient de se passer, Haïti deviendra plus fort. D’après ce que mon père m’a dit, et je suis d’accord avec lui, Haïti a le président qu’il faut pour ce genre de situation. Un président pro-actif qui n’attend pas que les choses se fassent d’elles-mêmes. Je comprends aussi pourquoi le Palais National, l’emblème de la capitale, n’a pas été reconstruit en priorité : le peuple est la priorité.

Le pays est d’une beauté rare, je dois l’avouer. Anciennement la perle des Antilles, je comprends pourquoi elle a hérité de ce nom. Je ne me considère pas comme un Globe Trotter, mais je dois dire que le paysage est aussi beau que ce que j’ai vu ailleurs dans le monde, comme lors de mon dernier voyage aux Pays Basques. Tu as beau prendre des milliers de photos, mais il faut aussi prendre la peine de regarder, de sentir, de s’arrêter un instant, et surtout de prendre des photos mentales, du moment vécu. Pour voir l’album photo de Fred: ici.

Ah le soleil! Un pays où il fait beau 350 jours par année! Tu parles d’un traitement de luminothérapie. Je me suis gâté. Je crois qu’Haïti serait un bon endroit pour exploiter l’énergie solaire. Un beau projet qui pourrait très bien fonctionner et permettre au pays de revenir en force par l’autosuffisance énergétique.




Il faut faire un voyage comme ça une fois de temps en temps. Pour moi c’est Haïti, mère patrie, et je ne compte pas attendre un autre 13 ans pour y retourner. Je pensais peut-être une fois tous les 2 ans, où quand ma réserve de rhume et de café sera terminée… Ça risque d’être avant 2 ans. Bref, je dois absolument y retourner pour le carnaval, c’est un must!





Trop de projets… pas assez de temps. De retour à Montréal depuis déjà 2 mois. Haïti est loin, mais dans mon cœur elle occupe une grande place.

I set my sail
fly the wind it will take me
back to my home, sweet home

Lie on my back
clouds are making way for me
I'm coming home, sweet home

I see your star you left it burning for me
Mother, I'm here

Eyes open wide
feel your heart and it's glowing
I'm welcome home, sweet home

I take your hand
now you'll never be lonely
not when I'm home, sweet home

I see your star, you left it burning for me
Mother, I'm here


Il faut faire un voyage comme ça une fois de temps en temps. Pour moi c'est Haiti et je ne compte pas attendre 13 ans pour y retourner. Je pensais peu-être a chaque 2 ans ou quand ma réserve de rhume et de café sera terminé... Ça risque d’être avant 2 ans. Je dois absolument revenir pour le carnaval c'est un must!

Ma prochaine destination? Mon coeur hésite entre retourner au UK (Irelande, Ecosse et l'Angleterre), l'Italie, les Pays-Bas et la Belgique. J'avais pensé aussi l'ouest canadien en 2015: pour la Coupe du monde de football féminin 2015.

Trop de projet... pas assez de temps. De retour à Montréal ça fait déjà 2 mois. Haiti est loin, mais dans mon coeur elle occupe une grande place.

À la prochaine.

Fred x